FORUM DES ORGANISATIONS DES PRODUCTEURS AGRICOLES DU BURUNDI 

Voyage d'études sur les semences paysannes au Mali

Les semences paysannes constituent une base durable non négligeable dans la lutte contre l’insécurité alimentaire dans les ménages, la résilience au changement climatique et la lutte contre certaines maladies des animaux et des plantes selon les usages. La connaissance de tous ces atouts des semences paysannes et la sensibilité profite à tout le monde toute catégorie sociale confondue. Leur protection et promotion réduisent significativement la dépendance accrue des producteurs agricoles et par conséquent l’indépendance semencière de différents Etats est promue. Les échanges d’expériences entre les producteurs agricoles et les acteurs intéressés de divers pays sur les pratiques et enjeux liées aux semences paysannes contribuent énormément une des stratégies de leur stabilité. C’est dans cette optique que le Comité Catholique contre la Faim et pour le Développement « CCFD-Terre Solidaire organise un voyage d’étude sur les semences paysannes à l’intention de ses partenaires des Grands Lacs dont le Forum des Organisations des Producteurs Agricoles « FOPABU-Voix des Paysans » (Burundi, RDC et Rwanda), du Sahel, de la Tunisie et de la Guinée dans la région du Sahel plus précisément au Mali du 29 novembre au décembre 2019. Cette activité rentre dans le cadre de la mise en œuvre du projet Transition vers une Agro-écologie Paysanne au service de la Souveraineté Alimentaire « TAPSA ».

Presque tous les enjeux semenciers ont été discutés au cours de ce voyage entre les acteurs de la région dont principalement les exploitants agricoles de la région de Kayes (cercles de Kayes et de Bafoulabé) sur les rives du fleuve Sénégal. Les initiatives locales paysannes sur les semences paysannes ont été visitées. Les savoirs paysans et savoir-faire ont été partagés à travers des débats entre les participants au voyage et les acteurs locaux. Le FOPABU à beaucoup appris comment les paysans arrivent à conserver les semences paysannes soit en commun soit individuellement avec leurs connaissances locales et/ou traditionnelles. La culture d’échange des semences entre les paysans de cette région renforce la cohésion sociale et la pérennité des semences. La bonne collaboration et compréhension mutuelle entre les organisations des producteurs de la région donnent leçon aux voyageurs en termes de plaidoyer pour que les lois et politiques tiennent compte des semences paysannes.

Par Richard HAVYARIMANA

About Post Author

FOPABU

E-mail Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.